Projet Educatif

 

I . L’association - Ses buts statutaires :

 

Elle a pour objet de “former à la responsabilité, au civisme et à l’autonomie, par la pratique d’activités physiques, sportives, de plein air, culturelles et scientifiques, dans le cadre d’un fonctionnement démocratique et laïque. Elle contribue ainsi à l’éducation globale et permanente des enfants, des jeunes et des adultes.” (Article 2 des statuts de l’association).

 

II . Son organisation - Sa composition :

 

Il s’agit d’une association à but non lucratif, déclarée sous la loi de 1901 relative au contrat d’association.

Elle est composée de membres actifs, de membres honoraires ou bienfaiteurs, d’un membre de droit, Monsieur le Maire d’Ogeu les Bains et de membres à titre consultatif qui sont les salariés de l’association, intervenant dans ses diverses activités.

 

III . Ses activités :

 

L’Association SPORTS ET LOISIRS organise à l’heure actuelle des activités gymniques et sportives en direction des enfants, des adolescents et des adultes : gymnastique adultes et yoga  adultes.

Elle gère également une section musique pour tous âges, avec cours de batterie.

Enfin, L’Association SPORTS ET LOISIRS organise et met  place un C.L.S.H. qui correspond à une demande forte sur la commune et s’inscrit tout naturellement dans les objectifs statutaires de l’association.

 

IV . Le Centre de Loisirs Sans Hébergement :

 

1) Ses objectifs :

 

                   On sait que les enfants et les jeunes ont et auront toujours plus de temps libre que leurs parents. La conséquence directe de cette évidence est une demande importante des familles en direction des associations qui ont une vocation éducative et sociale comme c’est le cas pour SPORTS ET LOISIRS OGEU. 

Cette association se propose donc de mettre en place pour les enfants de 3 à 12 ans, des activités de loisirs sportifs et culturels dans le cadre d’un C.L.S.H. implanté sur la commune, offrant des conditions de confort, de sécurité et d’espace vital tout à fait satisfaisantes, en même temps que la proximité souhaitée par les familles. De plus, les membres de l’association ont retenu et souhaitent mettre en évidence la dimension sociale du C.L.S.H., qui doit pouvoir proposer aux enfants et aux jeunes des temps de vie riches de relations et d’échanges, à travers les diverses activités proposées.

 

2) Les moyens mis en oeuvre par l’association pour le C.L.S.H. :

                   a) Moyens humains : L’association engage les personnels d’encadrement et de service nécessaires au fonctionnement du centre.

- Il s’agit du directeur (ou directrice) titulaire du (des) diplôme(s) lui permettant d’exercer cette fonction, responsable devant l’association de la réalisation du projet éducatif de l’association à travers l’élaboration du projet pédagogique du centre, la mise en oeuvre, le déroulement et  l’évaluation du séjour, dans le respect des prévisions de ce même projet pédagogique.

- Pour l’équipe éducative, il s’agit des animateurs qualifiés, stagiaires ou non qualifiés, en nombre correspondant aux exigences de la législation en vigueur, compte tenu, notamment du nombre d’enfants accueillis.

- Pour le personnel de service, la Mairie de la commune met à la disposition de l’association la ou les personne(s) nécessaire(s) au fonctionnement de la restauration, envisagée cette année. Leur nombre, là aussi, est tributaire du nombre d’enfants finalement accueillis.

- Enfin, les membres du bureau de l’association, concepteurs et organisateurs du projet, pourront, à divers degrés et selon leurs disponibilités, venir en aide à  l’équipe du centre en cas de besoins ponctuels, liés à l’organisation générale du séjour.

En revanche, le fonctionnement du centre à l’intérieur de ses dates limites, c’est-à-dire l’accueil des enfants, l’organisation, la mise en route et le déroulement des activités, l’organisation et le déroulement des sorties, la sécurité dans tous les moments de la vie du centre (activités, sorties, vie quotidienne et moments de transition)... est de la responsabilité de l’équipe du centre, sous l’autorité du (de la) directeur (trice).

                   b) Les moyens matériels :  Les locaux de l’école maternelle d’Ogeu sont mis à la disposition de l’association pour le fonctionnement du C.L.S.H. Ils sont constitués du hall d’entrée, des deux classes, de la salle de repos et des sanitaires. A cela s’ajoutent la cuisine et la salle à manger de l’école et, bien sûr, la grande cour et son préau.

Du matériel éducatif et pédagogique pour la mise en oeuvre des diverses activités est également prévu, en fonction des besoins exprimés par l’équipe éducative du centre et des disponibilités financières de l’association.

                   c) Les moyens financiers :  L’association  dispose, pour la mise en place du C.L.S.H., d’une subvention de la Mairie d’Ogeu et d’une aide financière de la C.A.F. des Pyrénées atlantiques, destinée à l’achat de matériel éducatif et pédagogique.

Ses autres moyens financiers proviendront uniquement des participations familiales correspondant au prix établi pour une journée ou une 1/2 journée  au centre.

 

3) Les responsabilités en Centre de Loisirs Sans Hébergement :

                   a) La Tutelle : La surveillance des enfants accueillis dans les centres de vacances et les centres de loisirs est confiée aux Préfets et elle s’exerce avec le concours des agents du Ministère chargé de la Jeunesse et des Sports.

C’est donc la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports qui est chargée du contrôle et des inspections du C.L.S.H.

(Documentation à connaître : Instructions annuelles de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports).

                   b) La responsabilité de l’association : L’association organisatrice est responsable au regard des parents qui lui confient leurs enfants de la sécurité physique et morale de ces enfants. C’est elle qui prend les mesures nécessaires pour cette sécurité. Elle engage et rémunère le directeur et les personnels éducatifs et de service, en les informant des divers niveaux de cette responsabilité, en s’assurant de leur engagement à l’assumer, pour ce qui les concerne. La bonne connaissance, par le directeur, du projet éducatif de l’association est, notamment, une étape importante de la préparation du centre.

                   c) La responsabilité du directeur : C’est lui qui prépare le déroulement du centre, en s’assurant du concours et de l’adhésion de l’équipe d’animation qu’il a choisie, en collaboration avec l‘association organisatrice. Au cours de cette préparation, il prévoit et organise le respect des dispositions légales en matière de sécurité physique et morale des enfants confiés au centre (cf. Instructions départementales citées ci-dessus), il les fait connaître et observer par tous les personnels du centre, tout au long du séjour.

 

4) Les activités en C.L.S.H. :

 

                   L’équipe éducative doit s’efforcer de susciter chez les enfants le choix des activités qui leur plaisent, leur conviennent et peuvent être mises à leur disposition. Ces activités, une fois choisies ou proposées, doivent être préparées pour que tous ceux qui les animeront soient bien conscients :

                            - des objectifs éducatifs qu’elles permettent d’atteindre.

                            - des conditions dans lesquelles elles pourront se réaliser (temps - matériel - moyens - aptitudes - compétences ...).

                   D’autre part, il semble aujourd’hui nécessaire, du point de vue éducatif, de limiter au maximum, si possible, la tendance à la participation “épisodique” des enfants aux propositions du centre. On observe en effet de plus en plus d’inscriptions “à la journée” qui résultent du choix des activités les plus “séduisantes” parmi celles qui sont proposées. Cette attitude, si elle semble difficile à éviter, est peu compatible avec la dimension éducative du C.L.S.H., car elle ne tient pas compte d’aspects importants comme la vie  d’un groupe avec ses relations et ses échanges, le projet élaboré et réalisé en commun, les activités partagées...

C’est pourquoi, l’association recommande la mise en place d’une activité “liante” autant qu’éducative, se déroulant sur plusieurs jours, voire la totalité du séjour et qui pourrait prendre la forme d’un projet théâtral, musical, ou autre. Un tel élément, côtoyant les autres activités habituelles d’un C.L.S.H., présenterait l’avantage d’offrir aux enfants des activités variées, artistiques, manuelles, plastiques, à travers notamment la création de costumes, d’un décor... De plus, il serait susceptible d’engendrer de l’émulation dans un groupe où la réalisation du projet commun nécessiterait une organisation, une répartition des tâches, mais aussi entraînerait des confrontations, des échanges, du jeu et, finalement, du moins peut-on l’espérer, le plaisir d’aboutir ensemble.

 

5) La vie quotidienne :

        

                   Les tâches de rangement et de nettoyage  indispensables à la fin des activités, celles concernant l’hygiène (avant et après les repas notamment),  ne doivent pas être considérées comme secondaires : elles constituent au contraire pour l’enfant un des aspects importants de l’apprentissage de sa propre autonomie et revêtent, de ce fait, une valeur éducative certaine. Chacun, dans l’équipe éducative, devra s’efforcer de montrer l’importance de ces moments et la valeur accordée à ces tâches, en y faisant participer les enfants, en étant attentif à leur réalisation.

 

6) L’équipe éducative :

                   a) le directeur

A partir du moment où il a accepté la charge qui lui est confiée par l’association qui l’a revruté, le directeur devient responsable de la réalisation du présent projet éducatif (comme il est déjà dit au § a) du 2)).

Pour ce faire :

- il établit le projet pédagogique de son centre de loisirs qui doit être conforme aux intentions et aux orientations du projet éducatif. Ce projet pédagogique devra également être connu de l’équipe des animateurs qui auront pu  discuter de son contenu, recevoir les explications jugées utiles..., et y adhérer.

- il est l’animateur, le coordonnateur de l’équipe d’encadrement et de service.

-   il participe à la formation continue des animateurs pendant le séjour.

- il s’engage à respecter les indications de gestion prescrites par l‘organisateur pour le séjour considéré.

-   il  est responsable des biens (locaux et matériels du centre). 

-  il assure pendant tout le séjour les relations avec les familles (accueil, information éventuelle...),avec les autorités locales (Mairie, Gendarmerie éventuellement ...).

-   il est responsable, au regard des parents qui confient leurs enfants au centre et au regard de l’association, de la sécurité et de la santé physique et morale des enfants (comme il est déjà précisé au § a) du 2) ainsi qu’au § c) du 3) du présent projet éducatif).

                   b) les animateurs :

-    Ils sont recrutés par le directeur et le Bureau de l’Association.

-  Ils doivent connaître l’essentiel des intentions et des orientations du projet éducatif de l’association et y adhérer.

-    Ils doivent avoir une connaissance approfondie du projet pédagogique du C.L.S.H. auquel ils vont participer et bien sûr, y adhérer. C’est ce dernier projet qui doit contenir les indications précises concernant leur travail dans le centre.

-    D’une manière générale, ils doivent s’efforcer d’apporter aux enfants les aides, les conseils qui leur sont nécessaires pour mener à bien leurs activités. Ils doivent se montrer compréhensifs, attentifs, vigilants.

-    Cette vigilance doit être de tous les instants pour tout ce qui concerne la sécurité des enfants, dans tous les moments de leur vie au centre (activités, sorties à l’extérieur, moments de la vie quotidienne).

 

7) Pour tous les personnels du centre :

 

                    Toute violence, physique ou verbale, toute grossièreté, tout geste déplacé ou vulgaire, susceptible de choquer les enfants ou de porter atteinte à leur pudeur sont évidemment strictement interdits aux animateurs comme à tout membre de l’encadrement et du service.

La non observation de cette dernière règle doit entraîner le départ immédiat du centre pour la personne qui s’en sera rendue coupable.

 

 

_______________________________________

 

                            Ce projet éducatif a pour objectif principal de donner au directeur du C.L.S.H. d’Ogeu tous les éléments nécessaires à l’élaboration de son projet pédagogique. Il est sans doute perfectible, mais il essaie d’exposer et de développer avec le plus de précision possible les intentions de l’association et les orientations qu’elle veut donner à son C.L.S.H. Il pourra sans aucun doute être amélioré  par la discussion et l’échange avec ceux qui seront chargés de sa réalisation.

 

________________________________________

 

ANNEXE SPECIFIQUE « CLSH »

 

 

 

       

-         Présentation générale du centre de loisirs d’Ogeu

-         Présentation de l’environnement

-         Présentation du public

-         Présentation des ressources (humaines et matérielles)

-        Les missions du centre de loisirs

-        Les objectifs visés

-         Répartition des activités et des sorties du centre

-         Elaboration des activités et répartition des rôles dans l’équipe

    pédagogique.

-         Les outils d’évaluation

 

Le contexte d’intervention

 

 

 

 

Présentation générale du centre de loisirs d’Ogeu :

 

         Chaque été et pendant les vacances de Février, Pâques et Toussaint, le centre de loisirs d’Ogeu accueille des enfants âgés de trois à douze ans issus du village et des environs.

Dépendant de l’association « Sports et Loisirs », le centre de loisirs est au service des familles en leur proposant la prise en charge de leurs enfants du lundi au vendredi de 7h30 à 18h00.

Enfin, sa finalité première est d’offrir aux enfants des activités à la fois récréatives et éducatives sous la responsabilité d’animateurs(trices) qualifié(e)s.

 

 

 

 

L’environnement :

 

         Ogeu est un village d’environ 1200  habitants, situé au cœur de la vallée d’Ossau. Cet environnement privilégié permet au centre de proposer des Activités de Pleine Nature ancrées dans la culture pyrénéenne. De cette proximité avec la nature découlent des finalités particulières axées sur le respect et la protection de l’environnement.

De plus, les infrastructures sportives très nombreuses dans le village permettent de proposer aux enfants des initiations à différents sports comme la pelote, le tennis, le rugby, le judo.

En conclusion, le milieu environnant du centre s’avère être l’un de ses principaux atouts.

 

 

 

 

Le public :

 

         L’accueil d’enfants d’âge et de milieux différents constitue une des particularités du centre de loisirs d’Ogeu dont découlent ses principaux objectifs. En effet, cette hétérogénéité permet des échanges très riches entre les enfants qui, issus de milieux divers, partagent leur quotidien le temps des vacances. A cette hétérogénéité du milieu d’origine s’ajoute celle de l’âge ce qui incite l’équipe pédagogique à différencier les activités et ainsi satisfaire les besoins de tous les enfants.

A noter que le milieu socioculturel dans lequel vivent les enfants est moyen voire élevé pour certains.

Nous pensons donc que l’accueil de tous les enfants quel que soit leur âge ou leur origine constitue une des principales richesses du centre de loisirs d’Ogeu.

 

 

Les ressources :

 

 

 

Les ressources humaines :

 

         L’équipe d’encadrement est constituée d’animateurs(trices) issus des alentours d’Ogeu, ce qui facilite le rapport avec le milieu environnant. L’équipe est relativement jeune et entièrement qualifiée (BAFA ou BAFA stagiaire). Les animateurs(trices) se répartissent l’encadrement du groupe des « Petits » (de 3 à 6 ans) et des « Grands » (de 7 à 12 ans).

        

 

Les ressources matérielles :

 

         Le centre accueille les enfants au sein de l’école primaire d’Ogeu ce qui présente des points positifs comme négatifs. En effet, les locaux parfaitement adaptés aux enfants sur les plans pédagogique et sécuritaire peuvent s’avérer être un inconvénient dans le sens ou les enfants sont maintenus dans le cadre rigide de l’Ecole. Tout le travail des animateurs consistera alors, en début de séjour, à les faire sortir des habitudes de l’année scolaire en instaurant un climat de détente.

Le matériel dont dispose le centre est basique (papeterie, peinture, maquillage; ballons…) hormis quelques jeux d’extérieurs (trottinettes, tricycles, mini tennis, badminton. L’imagination de l’équipe animatrice est donc tout particulièrement mise à contribution pour proposer des activités attractives et innovantes.

A noter que les transports des enfants sur les divers lieux d’activités sont assurés par une compagnie de bus, ce qui permet une grande mobilité des groupes.

 

 

La restauration ;

 

         Les repas sont pris en charge par un traiteur local, ils se déroulent dans la cantine de l’école sous la surveillance des animateurs. Les goûters sont pris en compte par le centre de loisirs.

 

 

 

             

 

Les missions du centre de loisirs

 

 

 

La mission d’accueil :

 

La mission d’accueil doit être imaginée en référence à la Charte de qualité des centres de loisirs sans hébergement. La réflexion et l’action d’équipe porteront à la fois sur la souplesse du fonctionnement du centre de loisirs, sur les réponses à apporter aux questions liées aux rythmes de vie des enfants, sur le comportement à adopter pour créer un climat de convivialité entre les enfants et sur le rôle de l’animateur, adulte garant de la sécurité et du bien-être des enfants. Enfin l’équipe prendra en compte les demandes des familles.

Le déroulement des journées, les règles de vie doivent être réfléchies à partir de ces à priori, les propositions des enfants sur ces aspects de vie quotidienne devront être prises en compte.

 

 

La mission d’activités :

 

La mission d’activités doit donner au centre de loisirs son image de lieu d’activités polyvalent en terme de domaines à aborder (activités physiques; activités manuelles; musicales; d’expression…) en matière de degré d’investissement des enfants (de la détente à des activités à réflexion ainsi qu’en matière d’organisation (du jeu spontané au projet de bivouac). La réflexion et l’action des  équipes devront privilégier les activités ludiques sans exclure la réalisation de projets plus ambitieux nécessitant des partenariats. Les propositions devront être adaptées aux différentes tranches d’âge et feront l’objet d’une évaluation a posteriori.

 

 

La mission d’orientation :

 

Le centre de loisirs constitue un point de convergence et de rayonnement des enfants ce qui implique une concertation permanente avec les enfants au niveau des choix et des suggestions d’activités (ateliers tournants).

 

 

 

La finalité du centre de loisirs est d’offrir à tous les enfants des activités à la fois récréatives et éducatives

 

 

 

 

         ® Cette finalité générale est complétée par quatre grands objectifs éducatifs servant de fils conducteurs pour l’équipe pédagogique tout au long du séjour:

 

Les objectifs visés:

 

 

 

Ÿ         Favoriser les acquisitions permettant le développement individuel de l’enfant, sa socialisation dans le groupe pour l’amener vers une plus grande autonomie, ainsi que vers l’apprentissage de la responsabilité et du rôle de futur citoyen.

 

 

Ÿ         Prendre en compte et respecter les différences des enfants pour favoriser l’autonomie et l’affirmation de la personnalité de chaque enfant.

 

 

Ÿ         Respecter les besoins particuliers et les rythmes de vie des enfants.

 

 

Ÿ         Développer des activités de découverte et de protection  du milieu environnant.

 

Les objectifs pédagogiques

 

 

 

 

 

De chaque objectif éducatif découlent des axes de développement qui constituent les objectifs pédagogiques. Cela suppose une certaine attitude à adopter par l’équipe d’animation dans le but d’inculquer aux enfants l’ensemble des valeurs promues par le centre de loisirs.

 

 

 

Ÿ         Favoriser la socialisation de l’enfant dans le but de faire émerger un futur citoyen responsable de ses actes vis-à-vis du groupe:

 

 

¨      Inculquer le respect d’autrui et des différences (culturelles; physiques; sociales…) par le biais de jeux de connaissance de jeux collectifs.

 

¨      Faire émerger du groupe des règles de vie simples favorables à un climat harmonieux et sécurisant pour l’enfant (rangement du matériel après chaque utilisation, respect et propreté des lieux, respect de l’autre lors des prises de parole; apprentissage des règles démocratiques…) par le biais de jeux de piste sur le thème du règlement intérieur du centre et son mode de fonctionnement (chaque indice représente une règle de vie, par exemple). La découverte et l’apprentissage de la démocratie doivent passer par le mode ludique si l’on veut que l’enfant s’y intéresse.

 

¨      Favoriser les échanges et la réflexion au sein du groupe par le biais de projets collectifs dans lesquels le groupe l’emporte sur la personne (préparation des bivouacs, jeux collectifs divers…).

 

¨      Favoriser la prise de responsabilité de l’enfant (savoir reconnaître ses torts et s’en excuser auprès des autres membres, apprendre à diriger une équipe ou un jeu dans le respect de l’autre).

 

 

 

 

Ÿ         Prendre en compte et respecter les différences des enfants pour favoriser l’autonomie et l’épanouissement personnel des enfants:

 

 

¨      Favoriser l’épanouissement de la personnalité de chaque enfant par le biais de la prise d’initiative et de parole (alterner le « laisser faire » et le « donner à faire », permettre à l’enfant de gérer à sa façon les temps informels).

 

¨      Permettre le développement des capacités de l’enfant ainsi que de ses aptitudes mentales et physiques dans toute la mesure de ses  potentialités (favoriser la créativité, l’imagination au travers des activités artistiques, faire connaître à l’enfant son potentiel physique et athlétique en le poussant au plus près de ses limites notamment grâce aux Activités Physiques de Pleine Nature)

 

¨      Faire émerger l’altérité en respectant l’enfant en tant qu’individu différent de soi et des autres grâce au développement de son esprit critique, à la valorisation de ses productions dans les activités artistiques afin qu’il puisse développer sa propre image de soi, son originalité et ses motivations (mission d’orientation du centre de loisirs).

 

 

 

 

Ÿ         Respecter les besoins et les rythmes de vie de chaque enfant:

 

 

¨      Prendre en compte les motivations et les besoins propres à chacun supposent une attitude permanente d’écoute, d’échange et de discussion. L’équipe d’encadrement fait preuve d’empathie et d’altérité quel que soit l’enfant.

 

 

¨      Respecter l’alternance d’activités plus ou moins intenses ou calmes dans le projet d’animation afin de garantir le développement harmonieux de chaque enfant (activités manuelles et sportives; activités individuelles ou collectives…).cf. projet d’animation

 

 

¨      Garantir la sécurité physique et affective de l’enfant par le biais d’un climat stable et chaleureux favorable aux apprentissages et à la détente (aménagement des espaces permettant la cohabitation des « Petits » et des « Grands », système de règles de vie et de sanctions fixe et intangible; attitude positive et bienveillante des animateurs…). La séparation des « Grands » et des « Petits » lors des temps calmes notamment après le repas apparaît essentiel pour respecter les rythmes de vie des plus jeunes.

 

 

 

 

Ÿ         Développer des activités de découverte du milieu environnant:

 

 

¨      Permettre à l’enfant de découvrir le milieu dans lequel il vit ainsi que d’autres milieux (montagne…) afin de le rendre davantage autonome et conscient de la fragilité de l’écosystème.

 

 

¨      Permettre à l’enfant d’être acteur dans la construction du milieu et d’y vivre en toute sécurité (décor des salles pour créer un climat chaleureux…)

 

 

 

Le projet d’animation

 

 

 

Répartition des activités et des sorties du centre de loisirs:

 

         Environ deux jours par semaine sont consacrés aux sorties du centre. Les activités proposées sont essentiellement des Activités Physiques et Sportives de Pleine Nature (acrobranche; promenades champêtres;  équitation; promenade en barque…) ou des sorties pédagogiques (zoo d’Asson, visite du château de Pau)

L’objectif des sorties est directement ancré dans le projet éducatif puisqu’il s’agit d’offrir aux enfants des activités originales et attractives ainsi que de leur inculquer, par le biais de ses diverses sorties, des valeurs de respect de l’environnement et de partage. Les bivouacs constituent, à ce niveau un des principaux vecteurs. Plus particulièrement, les notions d’entraide et de communication sont abordées lors de la pratique des APPN.

 

         Les activités proposées lors des journées passées au centre sont variées et respectent une répartition équilibrée. En effet, une journée type s’organise autour d’activités aussi bien manuelles, artistiques que sportives afin de répondre aux besoins de tous les enfants. Tout d’abord, les activités manuelles constituent des temps calmes ou la concentration et l’imagination des enfants sont mises à contribution. Les manipulations de formes, de matières et de volumes divers permettent aux enfants de s’exprimer au travers d’une production originale, de leur faire prendre conscience de leurs possibilités d’expression, de développer leur désir de créer. Enfin, les activités artistiques permettent de les faire accéder à une culture vivante (mosaïque, fresque géante…). La production constitue alors un moyen pour l’enfant de s’extérioriser, de se projeter et, dans le même temps, elle fait l’objet d’une valorisation par l’adulte afin de mettre en valeur les qualités des enfants.

 

         Les activités sportives, quant à elles, permettent d’assouvir les besoins de défoulement physique des enfants, de développer l’esprit d’équipe et le respect des règles. Au niveau sensori-moteur, elles favorisent la latéralisation, la coordination, l’équilibre et les réflexes…

 

         Enfin, les jeux de rôles et d’expression ( mini théâtre, mimes, expression de sensations, d‘émotions, d‘idées…) améliorent le langage et favorisent les échanges verbaux. L’éveil musical au travers de comptines et de chants développe le sens du rythme et de l’écoute.

 

 

 

Élaboration du projet d’animation et répartition des rôles dans l’équipe pédagogique:

 

         L’élaboration des activités proposées aux enfants est issue de la réflexion de toute l’équipe d’animateurs(-trices), en fonction des compétences de chacun. La création et la mise en place des jeux et ateliers s’établie à l’avance afin d’éviter des « temps morts » pour les enfants et permet de faire face aux éventuels imprévus pouvant advenir durant les temps d’activités.

         Les animateurs(trices) se répartissent les tâches de la vie quotidienne (rangement du matériel, préparation des repas et du goûter…).

 

 

 

Les outils d’évaluation:

 

         Chaque temps informel (garderie, repas, réunions) est consacré à l’évaluation des activités et à une mise au point des éventuels problèmes de comportement, de vie quotidienne. Chaque membre de l’équipe est invité à prendre la parole afin d’exprimer ses impressions et suggestions. Une évaluation écrite est réalisée à la fin du séjour. Cf. annexes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La journée au centre de loisirs:

 

 

 

 

 7h30  : Accueil des enfants

 9h00   : Début des activités(séparation des groupes « Petits » et ”Grands »

11h45 : Repas

13h00  : Sieste pour les plus jeunes, temps calme pour les autres.

14h00  : Début des activités ou des ateliers

16h15 : Goûter

16h30  : Temps libre sous la surveillance des animateurs(trices). Les enfants

              peuvent poursuivre l’activité proposée en début d’après-midi.

17h00 : Garderie

18h00  : Fin de la journée

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×